Les gens dans l’enveloppe, Isabelle Monnin

IMG_4645

Les gens dans l’enveloppe, c’est le titre du dernier roman d’Isabelle Monnin. Un titre évocateur puisque tout part de là. En juin 2012, la romancière achète à un brocanteur une enveloppe pleine de polaroïds. 250 photos d’une famille inconnue. Parmi eux, des personnages récurrents : une vieille femme aux lunettes fumées, un homme au regard soucieux et une énigmatique petite fille.

Dans la première partie du roman, Isabelle Monnin décide d’inventer une vie à ces personnages de papier, de leur créer des envies, des histoires. La petite fille, ce sera Laurence et sa grand-mère « Mamie Poulet ». Laurence serait une jeune fille mélancolique abandonnée par sa mère pour suivre son amant en Argentine. On partage les douleurs d’enfance de cette héroïne un peu sauvage, à laquelle on s’attache, mais aussi ses premières amours avec Sébastien et sa correspondance avec sa grand-mère vieillissante. C’est un roman plein de poésie et d’envolées lyriques, où il est surtout question d’humanité, mais où la nature occupe également une place importante et charmante. Je ne parviens cependant pas à dire si j’en ai vraiment apprécié le style, peut-être si poétique qu’il en devient un peu trop fleuri à mon goût.

Dans une seconde partie du livre, Isabelle Monnin retrouve ses talents de journaliste et décide de partir à la rencontre des gens dans l’enveloppe, les vrais, qui habitent dans le Doubs. Entre ressemblances énigmatiques, la jeune fille par exemple s’appelle vraiment Laurence, et rencontres humaines, elle donne de l’importance aux anodins. Parce que leurs parcours de vie parlent à chacun et valent la peine d’être racontés dans leur banalité, ils trouvent un véritable écho avec la première partie du livre, pour en faire un ensemble cohérent et intéressant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :