Beaux Rivages, Nina Bouraoui

img_7814

Samedi matin, 10 heures sur la ligne 7. Je suis plongée dans ma lecture et vautrée contre la porte du métro. « Excusez moi… » Je fais un pas de côté et lève un instant les yeux  « Il est bien ? J’hésitais à l’acheter… » Une jeune femme pointe mon livre du doigt. « Heu oui il est vraiment bien, moi j’ai adoré ! » Pas le temps d’en dire plus, elle est déjà sortie. Je ne suis pas sure d’avoir été très convaincante. Pourtant j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman même si je dois dire que la lecture en est douloureuse tant je la trouve réaliste.

Beaux rivages c’est l’histoire d’une séparation. « Je ne viendrai pas vendredi. J’ai besoin de liberté. » C’est comme ça qu’Adrian quitte A. Après huit ans de relation à distance entre Paris et Genève, d’un amour respectueux et honnête. Le sol s’effondre sous les pieds de A. Elle dit la douleur, la peur d’oublier, la peur de s’accrocher et le manque omniprésent. Adrian l’a quittée pour une autre femme, elle ne tarde pas à en découvrir l’identité et tombe sur son blog.

Une forme de dépendance acide se crée. Cette inconnue semble lui envoyer des messages plus ou moins subliminaux. Elle se rend sur ce site plusieurs fois par jour. Et perd pied. Elle devient l’ombre d’elle même, dévorée de tristesse, pleine d’espoir malgré elle. Et puis un psychiatre a les mots justes. Il faut briser ce triangle.

Beaux rivages c’est aussi l’histoire d’une réparation. Lente et douloureuse. On y observe avec empathie A. reprendre confiance, reprendre le dessus, réécrire l’histoire et l’on comprend mieux la façon dont le malheur sans disparaître peut devenir la base d’autre chose, d’un ailleurs, d’un autre rivage.

Un roman à l’écriture souple et vivante à mettre entre les mains de tous ceux qui ont connu un jour un chagrin d’amour. Ca doit faire pas mal de monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :