Danser les ombres, Laurent Gaudé

img_7825

Je ne sais pas pourquoi mais j’avais un a priori négatif sur Laurent Gaudé. Sans raison. Et puis une amie m’a conseillé Danser les ombres, et j’ai changé d’avis.

L’histoire se passe en Haïti. A Port-au-Prince. Lucine y vient annoncer le décès de sa soeur. Et décide qu’elle n’en reviendra pas. Son destin en croise d’autres. Celui de Saul, le médecin aux histoires familiales compliquées. Facteur Sénèque, le Vieux Tess, Jasmin : les habitués de l’ancien bordel « Fessou Verte ». Il y a aussi Lily la riche jeune fille malade. Et puis le sombre Firmin, poursuivi par son passé. Les relations se tissent, les histoires s’enchevêtrent et puis l’histoire s’arrête : la terre tremble.

Ils en ressortiront changés. A chacun d’affronter ou non la mort, de s’y confronter. L’histoire se change alors en fable, la fissure dans la terre a laissé sortir les morts. Ils sont partout, ils sont revenus. Pour trouver un nouvel équilibre, il faut rétablir un certain ordre, les laisser derrière soi en leur offrant une vraie cérémonie d’hommage, il faut danser les morts.

J’ai été très sensible à la poésie de la langue, à la pudeur de la relation amoureuse qui est entraperçue et au rapport entretenu avec la mort à travers la culture vaudou qui offre une certaine idée de sérénité.

Impossible par ailleurs de lire ces pages sans penser aux dernières victimes en Haïti, celles de l’ouragan Matthew.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :